Les prescriptions de Titouan

  • Party like a human Nouv.

    Party like a human

    General Elektriks

    • 24 Septembre 2021

    GENERAL ELEKTRIKS est de retour ! Après 2 albums et 200 dates en l'espace de 3 ans, Hervé Salters sort de studio avec un opus tout frais : Party Like A Human, son sixième album. Et à l’image de notre époque, il est paradoxal : ludique et concerné, funkoïde et mouvant. A l’ère du chaos et du constat planétaire, General Elektriks y convoque l’intime et le méta, l’alpha et l’oméga de son temps. Crise climatique, capitalisme effréné, egos surgonflés : autant de questions que posent ces 13 titres, relayées par un collectif de voix d’âges et d’horizons variés - Lateef The Truthspeaker, la chanteuse brésilienne Céu, le rappeur Quelle Chris, l’actrice franco-grecque Ariane Labed ou encore le guitariste Jeff Parker. Tour à tour céleste, grinçant ou dansant, Salters y retranscrit dans sa langue unique nos paniques actuelles, frappées au coin du bon sens autant que de l’évasion.
    Party Like A Human s’impose dès lors comme le grand disque exploratoire d’une période clé : interstellaire, nomade et organique. Du son avec du sens, à découvrir impérativement sur scène.

  • Beyond the pier

    Neear Nesan

    • 10 Septembre 2021

    Le duo Lors Landat - Thomas Moisson se lance dans une démarche intimiste où la générosité de l'expression des deux compères, alliant tradition orale et improvisation modale, trouvera son équilibre dans une formule de concert, célébrant la rencontre d'un pays gaélique, trop souvent méconnu, l'Ile de Man. Pour l'occasion, deux musiciens hors-pair, la harpiste Mera Royle et David Kilgallon (au clavier, violon et chant) se joignent avec enthousiasme à l'aventure. Textes et thèmes musicaux procéderont donc de ce discours permanent de soi à l'autre, du solo à la réponse orchestrée, de la Gwerz bretonne au Reel manxois.
    Neear Nesan pourrait signifier mot-à-mot "du côté du proche-occident", comme une célébration des promontoires, des solidarités portuaires et de rencontres pleines de promesses. Les langues bretonne et mannoise s'accordent, les mélodies de création récentes ou patrimoniales se mélangent afin de montrer que la créativité peut s'enraciner dans des territoires très différents apparemment à condition que la parole soit commune et le discours partagé.

  • Side-eye NYC (V1.IV)

    Pat Metheny

    • 10 Septembre 2021

    Nouvel oeuvre pour Pat Metheny ! L'incontournable guitariste jazz revient avec ce projet/concept 'Side-Eye'.
    Qu'il s'agisse de musique électrique, intense et puissante ou profondément contemplative, hautement composée ou totalement improvisée, ou même d'un nouvel engin de sa conception, on retrouve toujours la sensibilité inimitable de Metheny, qui est à l'avant-garde du jazz depuis près de cinq décennies.

    C'est une chose d'atteindre la popularité en tant que musicien, mais c'en est une autre de recevoir le genre d'éloges que Pat Metheny a recueillis de la part des critiques et de ses pairs. Au fil des ans, Metheny a remporté d'innombrables sondages en tant que "Meilleur guitariste de jazz" et récompenses, dont trois disques d'or pour (Still Life) Talking, Letter from Home et Secret Story. Il a également remporté 20 Grammy Awards répartis dans une variété de catégories différentes, notamment le meilleur instrument rock, le meilleur enregistrement de jazz contemporain, le meilleur solo instrumental de jazz et la meilleure composition instrumentale, remportant à un moment donné sept Grammies consécutifs pour sept albums consécutifs. En 2015, il a été intronisé au Downbeat Hall of Fame, devenant seulement le quatrième guitariste à être inclus (avec Django Reinhardt, Charlie Chrisitan et Wes Montgomery) et c'est le plus jeune membre. Metheny a passé une grande partie de sa vie en tournée, faisant souvent plus de 100 spectacles par an depuis qu'il est devenu chef d'orchestre dans les années 70.
    Au moment d'écrire ces lignes, il continue d'être l'une des étoiles les plus brillantes de la communauté du jazz, consacrant du temps à ses propres projets et à ceux d'artistes émergents et de vétérans établis, les aidant à atteindre leur public ainsi qu'à réaliser leur propre visions artistiques.
    Son nouvel environnement de jeu appelé 'Side-Eye' pour cet album à venir mettra en vedette James Francies (claviers, piano) et le batteur Joe Dyson.

  • Back To The Moon

    Thomas De Pourquery, Supersonic

    • 17 Septembre 2021

    Dix ans après la formation de son supergroupe Supersonic, satellisé dans l'orbite de Sun Ra, le saxophoniste-chanteur Thomas de Pourquery reprend les commandes du vaisseau amiral dont Back To The Moon marque le troisième décollage. Où l'on croise Mingus, une histoire d'amour, E.T., Caetano Veloso en kikongo, un robot et des chansons épiques. Visez la Lune.
    " PUISSANCE DÉTONANTE " --- LE MONDE ---.
    " LA TRANSE SIDÉRALE DE THOMAS DE POURQUERY & SUPERSONIC ! " --- FIP ---.
    Le vaisseau amiral Supersonic a été assemblé en 2011, six décennies après que Sun Ra satellisa l'album Super-Sonic Jazz en prétendant débarquer de Saturne. La formation fête donc ses 10 ans, longévité pas si fréquente avec une escouade fidèle : Thomas de Pourquery est toujours flanqué de Laurent Bardainne, Fabrice Martinez, Arnaud Roulin, Frederick Galiay et Edward Perraud, dream team dont les noms apparaissent depuis longtemps, comme leaders ou sidemen, sur des projets qui font exploser les frontières entre jazz, rock progressif, pop ouvragée, funk psychédélique, musique contemporaine, électronique, africaine, etc. - la liste est infinie, s'agissant de créateurs érudits mais curieux de tout. Thomas de Pourquery & Supersonic Play Sun Ra (2014) puis Sons Of Love (2017) ont marqué les esprits du public et de la critique, et fourni le carburant de lives où la sophistication des compositions et la virtuosité des solistes se combinaient à l'excentricité et la communion, dans une ambiance de grand-messe païenne. Jamais deux sans trois, l'épopée ne pouvait pas en rester là. Retour sur la Lune, donc. Aussi loin qu'il s'en souvienne, Thomas de Pourquery s'est toujours passionné pour l'astronomie, autant qu'il s'est enivré de voyages - terrestres ou spirituels à défaut d'être cosmiques. L'espace et les grands espaces aspirent Back To The Moon avec d'autant plus de souffle que la pandémie nous cloue au sol. Mais la genèse de l'album précède la crise. Il puise une partie de son inspiration dans The Bride, un court-métrage réalisé en 2018 par Vincent Paronnaud aka Winshluss (co-auteur de Persépolis avec Marjane Satrapi) qui met en scène Supersonic dans un monde post-apocalyptique hanté de zombies, sur une BO signée par le groupe en fusion noise. Il intègre aussi la collaboration initiée en 2018 avec des musiciens congolais, dans la foulée de concerts donnés à Pointe-Noire et Brazzaville. Enfin, les compositions sont imprégnées par une histoire d'amour concomitante à leur exaltation lyrique. C'était avant qu'un virus percute cette trajectoire enchantée. Les paroles, écrites durant le premier confinement, invoquent parfois la lumière au bout des ténèbres, entre surréalisme et futurisme - Pourquery cite Federico Fellini et René Barjavel comme des influences possibles. Enregistré en juillet 2020 au studio parisien Question de Son, capté dans les conditions du live mais fignolé en post-production et au mixage, Back To The Moon décolle donc sur l'introductif Take-Off, puis prend sa vitesse de croisière avec Joy qui suggère la sérénité d'une orbite interstellaire, sur une mélodie à rapprocher - sans le faire exprès - du thème de John Williams pour E.T., l'extra-terrestre de Steven Spielberg. Suit Back To The Moon, l'alunissage après lequel l'équipage semble capter les fréquences radio d'un thème de bebop. Entrecoupé par trois miniatures où des papillons volètent, le voyage alterne une plage méditative (Jungle), une marche glissant vers Mingus (Wolf Smile), une ascension épique (I Gotta Dream), une discussion avec un robot (Venusian Boys), un tube pop (Yes Yes Yes Yes) et une chanson crépusculaire (Bring Me Back The Day), ainsi qu'une étourdissante reprise de Caetano Veloso (O Estrangeiro) avec deux percussionnistes congolais et sur des paroles en kikongo dans la voix de Berléa Bilem - " Si tu n'arrives à communiquer avec un autre monde, change de comportement ", dit-elle en substance. L'énumération donne une idée du foisonnement d'un tel album, à l'écoute duquel s'éprouve l'ivresse de l'apesanteur.
    Ce space opera, qui emballe l'aventure cosmique de poésie et de lyrisme, dégage l'horizon de nos existences entravées. Lumière au bout du tunnel, Back To The Moon peut alors se lire suivant une autre traduction : dos à la Lune, face au Soleil.

  • Glück auf !

    Rodolphe Burger, Erik Marchand

    • 10 Septembre 2021

    « Glück Auf ! » est le chapitre 2 de la collaboration entre Rodolphe Burger et Érik
    Marchand, qui fait suite au projet « Before Bach » (2004)
    15 ans après BEFORE BACH, voilà que RODOLPHE BURGER et ÉRIK MARCHAND redescendent à la mine,
    histoire de creuser plus profond, et d'extraire un nouveau répertoire. "GLÜCK AUF !" ("Bonne Chance !") : c'est la
    devise des mineurs de Sainte-Marie-Aux-Mines. C'est aussi le titre de ce nouvel album, enregistré avec
    l'indispensable MEHDI HADDAB et les compagnons de route JULIEN PERRAUDEAU (claviers, basse) et
    ARNAUD DIETERLEN (batterie). Une nouvelle partenaire a rejoint l'équipe : PAULINE WILLERVAL (violon
    bulgare et chant). Un blues dédié à John Henry (working class hero par excellence), un thème de Titi Robin
    customisé, un morceau albanais revisité, une chanson turque, un chant dédié à Manuel Kerjean, maître d'Érik
    Marchand, des titres de Rodolphe Burger réinterprétés, et jusqu'à une improbable version du Eisbär de
    Grauzone, voici quelques-unes des composantes de ce nouveau répertoire, qui illustre une nouvelle fois les
    parentés entre le blues et les musiques traditionnelles, boostées par l'énergie d'une rythmique rock.

  • K Bay

    Matthew E. White

    • 10 Septembre 2021

    LE PREMIER ALBUM DE LA NOUVELLE CARRIÈRE DE MATTHEW E. WHITE !
    Matthew E. White publiera son nouvel album solo, le tant attendu ‘K Bay’ chez Domino.
    Après le succès immédiat de son premier album solo ‘Big Inner’ et la sortie acclamée par la
    critique de ‘Fresh Blood’ en 2015, l’auteur-compositeur-interprète, chef d’orchestre et toucheà-tout musical, Matthew E. White, a depuis multiplié les collaborations, notamment un album de reprises avec Flo Morissey, ou encore des productions pour Natalie Prass, Foxygen, Bedouine
    et bien d’autres.
    ’K Bay’, le premier album solo de Matthew E. White en six ans, est le disque sensationnel qu’il
    a toujours rêvé d’enregistrer. Proclamation audacieuse d’indépendance et d’identité. Un disque
    majestueux et contemporain entre hip-hop, soul et pop électronique, propulsant Matthew E. White
    comme l’un des artistes les plus imaginatifs et brillants de son époque.

  • IIUII

    Fink

    • 20 Août 2021

    Fink rend hommage à sa carrière grâce à un best of exclusif de reprises acoustiques de
    ses plus grands succès
    Avant une tournée européenne de 58 dates au cours du premier semestre 2022, IIUII ("It Isn't Until It Is") est une
    version unique du format "best of", un album acoustique réenregistrant et réimaginant douze titres clés des dix
    premières années de Fink. IIUII est une rétrospective, mais il concerne aussi le présent. Réenregistrer ces
    chansons avec la maturité que Fink a atteinte, c'est voir le passé à travers les leçons qu'il a enseignées, et pas
    seulement le répéter. C'était l'occasion de réécouter tous les disques, sans tenir compte des exigences
    habituelles - et de donner à chaque chanson le traitement qu'elle mérite. Et voilà Fink - ayant pris le chemin le
    moins fréquenté et prouvé que ça marchait - It Isn't Until It Is !

  • Escapades

    Gaspard Augé

    • 25 Juin 2021

    "Escapades" , le premier album solo de GASPARD AUGÉ de JUSTICE. Un disque instrumental et cinématographique, prolongeant certaines inspirations du groupe, parmi lesquelles les illustres compositeurs de musiques de films tels Ennio Morricone ou encore Vladimir Cosma.
    "Escapades" est un album 12 titres dans un format pop en termes de durée. Une oeuvre baroque, épique et unique, qui réinvente en version 21ème siècle une forme de musique classique européenne.

  • Boy from Michigan

    John Grant

    • 25 Juin 2021

    John Grant est de retour avec la sortie de son très attendu cinquième album Boy from Michigan chez Bella Union/[PIAS]. Produit par Cate Le Bon, ce nouvel album est son oeuvre la plusautobiographique à ce jour. Quelque part au cours de la dernière décennie, John Grant s'est imposé comme l'undes grands chroniqueurs musicaux du rêve américain, principalement sous l'angle de son revers. A travers les 12titres de l'album, Grant expose tout cela à un contre-interrogatoire minutieux. En dix ans de création de disquesen solitaire, il a expérimenté de manière ludique l'humeur, la texture et le son pour nous livrer aujourd'hui l'un deses plus beaux et plus personnels album à ce jour. À une extrémité de son éventail musical, il est l'homme-pianomeurtri, et à l'autre, un auteur-compositeur électronique robuste. Boy from Michigan marie les deux en toutetransparence. Une perle rare.

  • Fortitude

    Gojira

    • 30 Avril 2021

    5 ans après la sortie de leur 6è album " Magma ", Gojira revient avec un nouvel album: 'Fortitude'. Depuis 2016, le groupe de métal français a donné de très nombreux concerts à travers le monde. En France, on a pu les voir deux soirs à l'Olympia de Paris (à guichets fermés), ou lors de leur passage en tête d'affiche au Hellfest Open Air. Ils ont aussi été acclamés aux Etats-Unis, où ils comptent parmi la poignée de français nommés (deux fois !) aux Grammy Awards.
    Avec 'Fortitude', Gojira accompagne une nouvelle fois l'auditeur de son métal puissant et technique dans un voyage spirituel, brodé avec précision par Joe Duplantier (chant, guitare), Mario Duplantier (batterie), Christian Andreu (guitare) et Jean-Michel Labadie (basse).

empty