Titouan Lamazou

  • Créé en 1992 par Florence Arthaud et Titouan Lamazou, sur une idée d'Yves Le Cornec, le Trophée Jules Verne est un impressionnant défi nautique : le pari d'un tour du monde à la voile, en moins de 80 jours, d'Est en Ouest, sans escale et sans assistance par les trois caps. Dans le sillage de Philéas Fogg, le héros du roman de Jules Verne, et sur les traces de Magellan... seuls neuf équipages ont à ce jour remporté le précieux trophée.
    Publié à l'occasion du 500e anniversaire du départ du tour du monde à la voile de Magellan, cet ouvrage, qui accompagne l'exposition du Musée de la marine de Brest, est largement illustré de documents d'archives, de photos d'oeuvres patrimoniales et de portraits inédits réalisés par Titouan Lamazou. Il nous remémore quelques grandes figures de la conquête du monde, rend hommage aux coureurs d'océans, témoigne de la singularité de ce défi - et de son trophée symbolique, oeuvre d'art signée Thomas Shannon - et nous conte l'exploit de ces héros de l'extrême qui ont relevé le défi depuis 27 ans !

  • Six ans de voyage sur les cinq continents à la rencontre des femmes du monde entier... Titouan Lamazou a réalisé de magnifiques portraits qui témoignent à la fois des préoccupations communes à l'humanité et de l'infinie diversité dans laquelle celle-ci les exprime... au féminin. De la ministre à la paysanne, de la prostituée à la cinéaste, des femmes d'aujourd'hui aux destinées poignantes ou remarquables : un témoignage artistique inédit et passionnant à transmettre aux générations futures.

  • Du mois de novembre 2018 à février 2019, les oeuvres de Titouan Lamazou élisent domicile sur les murs du musée du quai Branly-Jacques Chirac, où elles seront mises en regard d'oeuvres choisies dans les collections du musées - peintures, sculptures et manuscrits d'artistes, de voyageurs et d'écrivains parmi lesquels Gauguin, Ségalen, Chamoiseau ou Glissant. L'occasion, pour le peintre-voyageur, de réaliser ce livre-catalogue, riche de nombreuses aquarelles, portraits et autres paysages inédits, qui nous invitent à un voyage dans les Caraïbes et aux Marquises, préfigurant le futur voyage du bateau-atelier. L'exposition marque en effet le lancement du grand projet «bateau-atelier», dont la maquette sera exposée au musée.

  • «... Un peuple composé en exclusivité d'une majorité d'artistes complétée par une ethnie maritime répartie le long des côtes. Contrairement aux idées reçues, ce sont les deux traits déterminants qui permettent de distinguer un haïtien de n'importe quel autre Antillais... c'était un pays fait pour moi...» Titouan a trouvé l'île de ses rêves, une île peuplée de marins et d'artistes, qui fête en 2004 son bicentenaire. Il en a rapporté des portraits hauts en couleurs de ces peintres de génie accompagnés de quelques-unes de leurs oeuvres, mais aussi de nombreuses peintures et photos de leur habitat, de leurs étonnants bateaux aux voiles multicolores qu'ils construisent inlassablement sur les plages et de leur tap-tap, surprenants taxis locaux.

  • «D'habitude je préfère les gens à leur environnement...» Les carnets de voyage, rapportés par Titouan Lamazou de cinq pays de styles particulièrement contrastés, sont faits de rencontres : les marins aux felouques et Naguib Mahfouz, prix Nobel de littérature en Égypte ; Jorge, le mécanicien trapéziste à Cuba ; un violoniste et un moine d'Amorgos en Grèce ; le grand Romuald Hazoumé au Bénin ; Arimura Sen le dessinateur de BD au Japon...
    Scènes de vie, portraits, matières, objets insolites, compositions inédites... la création de l'artiste nomade séduit par son aisance et son honnêteté, elle témoigne de son insatiable curiosité. Surprenant par la richesse et la diversité de ses illustrations, cet album nous livre aussi, avec humour et poésie, les réflexions de voyage de cet homme atypique : artiste pour les marins, marin pour les artistes.

  • Titouan Lamazou nous invite dans ce second album à partager ses rencontres avec des artistes d'expressions et d'horizons contrastés : les peintres Sergine André et Jean-Gérard Merveille en Haïti, les photographes Malick Sidibé et Seydou Keita à Bamako, l'écrivain Alvaro Mutis sous les remparts de Cartagène des Indes en Colombie, le cinéaste Andreï Ujika à la Cité des Étoiles, près de Moscou, la princesse Agung Sri, danseuse balinaise...
    Autant d'échanges vifs et féconds, de scènes aussitôt croquées, d'instants poétiques arrachés au fracas du temps qui passe. Gouaches, dessins, collages, montages photographiques et récits s'associent en une vaste fresque qui raconte l'ailleurs.

  • 15 ans après son dernier voyage à Tombouctou et la publication de son ouvrage Femmes du monde, Titouan a retrouvé la trace d'une famille touareg dont la fille, Aïcha, fut l'égérie de son exposition à la fondation Cartier en 2000.. Malgré les conflits et avec l'aide de l'UNHCR - Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations Unies -, il a décidé d'y retourner pour témoigner de la difficulté de vivre de ces hommes et de ces femmes touaregs, peuls, songhaï ou arabes, confrontés individuellement à une dramatique situation de guerre dans leur vie quotidienne.
    Cet ouvrage est le fruit de plusieurs années d'immersion au coeur du Sahel et du Sahara. La géographe Jacqueline Dupuis, les historiens Pierre Boilley et Charles Gremont, les anthropologues Abdoulaye AG Mohamedine et Dida Badi Ag Khammadine, le linguiste Mohamed Aghali-Zakara et le chercheur Dominique Casajus donneront leurs expertises sur le sort de ces populations aujourd'hui.

  • Femmes

    Titouan Lamazou

    • Glenat
    • 7 Juillet 2010

    Une escale dans l'atelier de Titouan Lamazou À 17 ans, Titouan Lamazou décide de partir autour du monde pour réaliser un carnet de voyage et choisit le bateau comme mode de transport en proposant ses services d'équipier sur les bateaux en escale. C'est ainsi qu'il rencontre Yvon Fauconnier en 1975 avec qui il embarque sur Vendredi 13, puis Eric Tabarly dont il sera pendant deux ans l'équipier sur Pen Duick VI. Vingt ans plus tard, après avoir remporté le titre de champion du monde de course au large, il retrouve sa première vocation d'artiste, publie de nombreux ouvrages, avant de se consacrer au projet Femmes du Monde sur lequel il travaille depuis 2002. Lorsqu'il n'est pas sur l'eau, il croque, dessine et peint des femmes du monde et des enfants que l'on retrouve dans ses carnets de voyages publiés par les éditions Gallimard. Aujourd'hui, Titouan Lamazou souhaite se pencher sur cette vision de la femme et nous autorise à entrer dans son atelier de photographe : une nouvelle facette de l'artiste se dévoile pour la première fois. Durant l'été 2010, la ville de Perros-Guirec, associée aux éditions Glénat, rend hommage au talent singulier de cet artiste en lui consacrant une exposition à la maison des Traouïero.

  • Titouan se rend en République Démocratique du Congo pour la première fois en l'an 2000. Il passe alors six mois à Kinshasa pour dresser le portrait en mouvement de la riche scène artistique kinoise, travail qui donne naissance au livre Titouan au Congo. En 2005, il y retourne dans le cadre de son grand projet Zoé-Zoé Femmes du Monde. Il en rapporte d'émouvants portraits de femmes, victimes ou activistes qui, dans la simplicité d'un quotidien pourtant extrême, racontent les conflits et les déplacements de population dans l'Est du pays. Six ans plus tard, il souhaite prolonger ce travail et donner encore une fois la parole aux femmes, victimes, activistes, réfugiées ou travailleuses qui continuent à vivre au jour le jour alors que le pays s'enlise dans une situation conflictuelle oubliée du monde. Pour éclairer un large public sur les enjeux de cette région complexe, Titouan s'adjoindra la collaboration de spécialistes universitaires et humanitaires, ou écrivains congolais, belges et français, avec des textes simples et accessibles qui viendront faire écho aux témoignages des femmes dont il aura choisi de faire le portrait. Car, encore une fois, ce sont elles et elles seules, dessinées, photographiées ou justes esquissées, qui formeront l'essentiel d'un ouvrage dont l'objectif premier est de leur rendre leur force et leur beauté, dans leur infinie diversité.

  • Titouan au congo

    Titouan Lamazou

    «De Kinshasa nous n'avons de relations, et depuis fort longtemps, qu'en termes de troubles et de misère, de corruption et de guerres, de dictature de Mobutu ou d'assassinat de Kabila. Elle est pourtant malgré ou à cause de ces vicissitudes réelles, la ville probablement la plus créative du continent africain. [...] Des mille groupes musicaux et de ces milliers d'artisans, de ces centaines d'artistes peintres et sculpteurs, comédiens, poètes et écrivains, et autant de boxeurs, lutteurs, catcheurs ou footballeurs, je conserverai le souvenir frustré de n'avoir qu'effleuré le génie de cette immense cité africaine et de n'en avoir rapporté qu'un infime témoignage.» Titouan Lamazou.

  • Depuis la nuit des temps, des mannes et des maux tombés du ciel ou surgis de l'enfer ne cessent d'accoster ou d'envahir ces petits bouts de cailloux qui saupoudrent la mer Égée. On a du mal à imaginer que ces minuscules agglomérations, recroquevillées chacune sur son rocher, ont vu défiler dans leurs ruelles l'histoire entière de l'humanité occidentale...
    L'automne entoure les îles de son plus bel écrin de lumière. L'oeil est ici et avant tout attiré par les majestés de la nature et capté par une architecture cycladique exactement conforme à l'idée préconçue.

  • "Reprendre le fil de l'histoire de ce beau peuple que j'ai bien connu et tant aimé au siècle passé. Retourner au Mali, partir en Mauritanie, au Niger, au Burkina où ils sont réfugiés par centaines de milliers, dans la mesure du possible qu'offrent dorénavant ces temps incertains... Pour mieux comprendre moi-même et ainsi pointer du pinceau une situation dramatique qui se répète, métronomique, comme si décidemment les balbutiements de la destinée étaient la marque du genre humain".

  • A l'occasion des dix ans de l'exposition, cet agenda rassemble 52 portraits de femmes peintes à travers le monde par l'artiste et navigateur Titouan Lamazou.

  • Des coloriages, des dessins à compléter, des jeux d'observation... Un album d'activités qui met l'art de Titouan Lamazou à la portée des plus jeunes.

empty