• Au début de l'hiver, le commissaire Brunetti reçoit une collègue de sa femme, inquiète pour son fils Alessandro. L'adolescent a changé, et dans son lycée circulent des rumeurs de trafic de drogue. Lorsque le père d'Alessandro est retrouvé grièvement blessé au pied d'un pont, Brunetti est persuadé que ce n'est pas là le fruit du hasard... Aidé de la charmante commissaire Griffoni et de l'astucieuse signorina Elettra, il mène l'enquête sans se douter de l'ampleur des crimes qu'il va devoir affronter.

  • Le commissaire Brunetti n'aime pas mêler travail et famille, alors quand son beau-père le comte Falier lui demande une faveur, il est bien tracassé. Un de ses meilleurs amis, Gonzalo Rodríguez de Tejeda, a l'intention d'adopter son jeune amant, afin de lui léguer son immense fortune le jour venu. Méfiant, le comte exhorte son gendre peu motivé à mener l'enquête sur le jeune homme.
    C'est alors que Gonzalo s'écroule raide mort dans la rue. Peu de temps après, une de ses amies, tout juste arrivée à Venise pour lui rendre hommage, est retrouvée étranglée dans sa chambre d'hôtel. Désormais forcé de prendre l'affaire en main, Brunetti va lentement mais sûrement démêler les fils de la vie mystérieuse de Gonzalo, dévoilant ainsi des secrets de famille qui risquent fort de causer plus de mal que de bien.

    Une formidable nouvelle enquête du commissaire Brunetti qui nous plonge dans l'univers impitoyable des Vénitiens les plus fortunés.

  • Surmené et épuisé, le commissaire Brunetti décide de prendre des vacances. Loin de Paola et de la questure, il s'offre un séjour en solitaire dans une villa de l'île de Sant'Erasmo. Au programme : ramer sur la lagune et ne penser à rien. Sa retraite tourne court quand le gardien de la propriété disparaît. Contraint de mener l'enquête, Brunetti voit ses vacances virer au cauchemar. Et dans les brumes de la laguna vénitienne, de bien vilains secrets refont surface...

  • Des carabiniers agressent un pédiatre en pleine nuit pour lui enlever son fils de dix-huit mois : Venise est sous le choc. Puis les langues se délient : certains crient au scandale, d'autres soupçonnent la découverte d'un réseau de trafic d'enfants. Un vent de délation envahit la lagune... Le commissaire Brunetti a bien du mal à distinguer les coupables des innocents.

  • L'éminent avocat vénitien Carlo Trevisan a été retrouvé mort dans un train. Arpentant les quartiers malfamés de Venise pour les besoins de l'enquête, le commissaire Brunetti découvre un trafic international de prostitution, plus ignoble encore qu'une traite des Blanches. Meurtres, corruptions et argent sale seront au rendez-vous, et, bien sûr, des notables vénitiens sont de la partie...

  • Un homme est retrouvé mort dans un canal vénitien. Des indices laissent présumer qu'il s'agit d'un militaire posté dans une base américaine de la région. Mais pourquoi ses supérieurs s'inquiètent-ils si peu de lui ? Et quel lien y a-t-il entre cet homme retrouvé mort et le cambriolage d'un palais ? Avec son obstination habituelle, le commissaire Brunetti fera tomber le mur du silence américain... Non sans dommages.

  • Fin d'entracte à La Fenice. Les minutes passent, le silence devient pesant. Le directeur du théâtre a du mal à maîtriser sa voix : « Y a-t-il un médecin dans la salle ? » Le maestro a été assassiné en pleine représentation. Aussitôt dépêché sur les lieux, le commissaire Brunetti conclut rapidement à un empoisonnement au cyanure. Dans les coulisses de l'opéra, il découvre l'envers du décor.

  • Elle a quinze ans. Une vie entre Venise et la campagne, où elle aime faire du cheval. Mais une chute dans un canal et son destin bascule : Manuela, qui ne sait pas nager, survit avec de graves séquelles. Un accident ? Effondrée, la comtesse Lando-Continui en doute. Et des années plus tard, elle convainc Brunetti de reprendre l'enquête sur sa petite-fille. Ce qui ne semble pas convenir à tout le monde...

  • Mortes-eaux

    Donna Leon

    Dans une petite île de la lagune vénitienne, deux pêcheurs sont retrouvés morts, lardés de coups de couteau. Dans une atmosphère digne d'un village sicilien, la loi du silence est de mise. Pour tromper la méfiance des insulaires, le commissaire Brunetti envoie sa secrétaire jouer les espionnes. Mais un troisième meurtre est commis et Brunetti ne tarde pas à regretter sa décision...

  • Personne n'a rien vu. Pourtant, un vendeur africain vient d'être abattu au beau milieu de Campo San Stefano, l'une des plus belles places de Venise. Qui pouvait bien chercher à éliminer ce pauvre bougre ? Pourquoi le ministère de l'Intérieur fait-il pression sur le commissaire Brunetti pour qu'il abandonne l'enquête ? Peut-être à cause des diamants retrouvés parmi les affaires de la victime...

  • Quel triomphe ! Sous une pluie de roses jaunes, la cantatrice Flavia Petrelli est acclamée par le public de La Fenice. Ces roses, la soprano les reconnaît : elle en reçoit par centaines depuis le début de sa tournée. Troublée par ces cadeaux, Flavia craint pour sa sécurité. Surtout lorsqu'une jeune chanteuse est attaquée. Entre passion dévorante et jalousie maladive, le dernier acte s'annonce mortel.

  • Qui est cet inconnu dont le cadavre a été retrouvé dans le Grand Canal de Venise ? Bien que défiguré, l'homme semble familier à Brunetti. Ses recherches le mènent jusqu'à un abattoir du continent où la victime était vétérinaire. Plongé malgré lui dans les scandales de l'industrie de la viande, le commissaire est ébranlé. Sa ville, son pays, ne sont-ils vraiment plus ce qu'ils étaient ?

  • Le commissaire Brunetti reçoit un appel fiévreux de la directrice d'une prestigieuse bibliothèque vénitienne. Plusieurs livres précieux ont été endommagés, d'autres ont disparu. Les employés soupçonnent un chercheur américain. Quand l'un des suspects est retrouvé mort, l'affaire prend une tournure beaucoup plus sinistre. Brunetti est immergé dans le monde secret du marché noir de livres anciens...

  • En ouvrant la porte de l'appartement de sa vieille patiente Maria, le docteur Carlotti est loin d'imaginer ce qui l'attend. Assassinée, la femme gît à terre. Pour la police, le doute n'est pas permis : c'est l'oeuvre de la femme de ménage. Mais les révélations d'un témoin bouleversent ce scénario trop simple. Le commissaire Brunetti, toujours fidèle au poste, reprend alors le dossier...

  • Le jeune Ernesto Moro est retrouvé pendu, au petit matin, dans les douches de la très sélecte Académie militaire de Venise. Officiellement, il s'est suicidé. Mais le commissaire Brunetti a du mal à y croire : le jeune aristocrate est le fils du célèbre dottor Moro, un député qui enquête sur le financement des hôpitaux publics italiens et le système d'approvisionnement de l'armée... La coïncidence semble décidément trop étrange.

  • Mlle Lynch, archéologue de renommée internationale, est agressée avant un rendez-vous capital avec un directeur de musée. Une rencontre définitivement manquée puisque, à sa sortie d'hôpital, on retrouve ce dernier assassiné... Le commissaire Brunetti enquête auprès des antiquaires et autres collectionneurs, parfois prêts à tout pour obtenir des oeuvres inestimables ou placer des « faux » à prix d'or...

  • Caterina Pellegrini, musicologue passionnée, débarque à Venise sur les traces d'Agostino Steffani, compositeur baroque de génie. Sa mission ? Trouver son testament et régler la succession entre cousins cupides. Note après note, Caterina se délecte de la turbulente vie de Steffani et soulève un mystère : abbé et diplomate, il a trempé dans une affaire de meurtre ! La musique n'adoucit pas les moeurs...

  • Paola, l'épouse du commissaire Brunetti, vient d'arrêtée ! Elle a démoli la vitrine d'une agence de voyages. Pourquoi cette folie ? Paola suspecte l'enseigne de promouvoir le tourisme sexuel. L'affaire se corse avec l'assassinat du patron de l'agence. Seul indice : une lettre l'accusant d'être un pornographe. La carrière et la vie sentimentale de Brunetti vont s'en trouver quelque peu bousculées...

    Née dans le New Jersey, Donna Leon vit depuis plus de vingt ans à Venise. Les enquêtes du commissaire Brunetti, traduites dans vingt-cinq langues, ont séduit des millions de lecteurs. Toutes sont disponibles en Points.

  • Près d'un abattoir de la banlieue de Venise, un travesti est retrouvé mort. Sa tête est défoncée et son visage à peine reconnaissable. Chargé de l'enquête, Brunetti découvre que le cadavre n'est autre que le directeur de la Banca di Verona. Entre réseau de prostitution masculine et vaste magouille financière, l'été sera chaud pour le commissaire Brunetti...

  • Des ossements humains. Peut-on imaginer plus insolite découverte dans un paisible village de la campagne vénitienne ? De ce puzzle macabre, on reconstitue un corps ; tout porte à croire qu'il s'agit d'un fils de bonne famille disparu deux ans plus tôt. Le commissaire Brunetti est chargé d'exhumer cette affaire un peu vite enterrée. Mais les secrets aristocratiques de Venise sont bien gardés, noblesse oblige...

  • À la mort de l'homme sourd et muet qui travaillait dans leur pressing, le commissaire Brunetti et son épouse, bouleversés, découvrent qu'il n'existait pas dans les registres. Aucune trace du garçon qui ne parlait pas ! Une famille d'aristocrates semble mêlée à ce décès mystérieux. Mais pour quelle raison ces gens puissants et influents auraient-ils éliminé ce malheureux simple d'esprit ?

  • Le médecin légiste est formel : Costanza Altavilla est décédée d'une crise cardiaque, et, dans sa chute, s'est blessée à la tête en heurtant le radiateur. Mais le commissaire Brunetti ne croit pas à une mort accidentelle.
    Aidé de sa fidèle équipe, il se met à fouiller dans le passé de la vieille dame, très engagée auprès d'une association de femmes battues et d'une maison de retraite. Et plus l'enquête progresse, plus le commissaire Brunetti est convaincu qu'il s'agit bien d'un meurtre...

  • Venise baigne dans la torpeur d'un été caniculaire et Brunetti s'ennuie. Sa seule mission : la filature d'une vieille dame escroquée par un pseudo-voyant. La bourrasque d'un scandale de corruption sans précédent réveille le commissariat assoupi de chaleur. Meurtre d'un greffier, trafic d'influence, Brunetti ne sait plus où donner de la tête. Son horoscope lui prédisait un été calme pourtant.

  • Personne n'aime être dérangé un samedi matin par un visiteur impromptu. Surtout pas le commissaire Brunetti, et encore moins pour une sombre affaire de permis de construire concernant son appartement... Simple formalité ? Pas si sûr. De fil en aiguille, un vaste réseau de corruption est révélé. Derrière la façade fastueuse de la Cité des Doges, le monde interlope des usuriers et des ripoux dicte sa loi.

empty